Isolation

La protection contre les déperditions thermiques de votre maison se fait, dans un premier temps, par l’isolation de l’enveloppe du bâti. Afin de gagner en confort et surtout bénéficier d’économies de chauffage, quelle que soit sa source, il faut d’abord penser ISOLATION.

L’isolation, c’est l’ensemble des techniques qui permettent de limiter les transferts de chaleur entre un espace froid et un espace chaud, d’où le terme de « déperditions thermiques ».

Bien isoler sa maison, c’est aussi un gain de confort en HIVER en obtenant une température plus homogène dans les pièces à vivre, mais également l’été, car selon les matériaux utilisés, on va gagner en fraicheur.

Selon les parties de la maison (toiture, mur, sous sol, etc.), il n’y a pas la même déperdition thermique, et par conséquent, pas les mêmes contraintes au niveau des épaisseurs d’isolants par exemple, ni la même exigence de la part de l’ADEME pour l’obtention des Aides Fiscales.

Déperdition thermique de la maison en France

Selon ce schéma, on constate que le plus grand pourcentage concerne la toiture (isolation des combles perdus ou aménageables), puisque l’air chaud monte naturellement et il faut donc la stopper pour que la chaleur reste au plus possible dans les pièces chauffées puis, suivant les murs, le renouvellement d’air (VMC), les fenêtres et enfin les planchers bas.

En rénovation, l’intérêt est de pouvoir arriver à traiter différentes parties pour obtenir une efficacité globale. C’est ce que nous appelons : « La Rénovation Globale Energétique », qui a l’avantage de réduire d’une façon drastique la facture énergétique, tout en étant éligible à de plus importantes aides financières avec « Ma Prime Rénov », selon des conditions d’éligibilités au cas par cas.

Vous trouverez donc, avec nos rubriques, les différentes spécificités techniques d’isolation pour chaque poste de votre maison, et comment augmenter votre gain en confort et en économies d’énergie selon les normes en vigueur.

Isolation des combles perdus

Isolation de combles

L’isolation des combles est l’opération de rénovation énergétique la plus efficace ! Qu’ils soient perdus ou aménageables, l’isolation des combles réduit votre facture énergétique. Un gain de confort immédiat pour un investissement modeste et une rentabilité rapide !

Le principe de l’isolation: utiliser des matériaux isolants pour réduire les transferts de chaleur et ponts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison. Les combles représentent l’espace qui se situe sous votre toit.

Isolation des combles aménageables

Combles aménageables non encombrés par la charpente avec une hauteur sous plafond suffisante pour s’y tenir debout, il est possible de créer un lieu de vie si la hauteur le permet (au moins 1m80) et l’inclinaison sous le toit est suffisante (au moins 30%) pour cela.

Ce sont donc des mètres carrés disponibles pour y installer une chambre d’amis, un bureau ou encore un grenier de rangement par exemple.

Isolation de combles aménageables sous toiture sous rampants

Isolation des murs intérieurs

Isolation de murs par l'intérieur

Après la toiture, les murs d’un logement sont la deuxième source de perte d’énergie. Environ 20 % des déperditions énergétiques d’une maison y ont lieu.

Pour ce type d’isolation, sous ossature métallique : des rouleaux d’isolant (souvent de la laine de verre) sur le mur sont fixés et maintenus avec des montants métalliques. L’ensemble est ensuite recouvert d’une plaque de parement qui correspond à vos goûts en matière de décoration !

Isolation des planchers bas

Dans la plupart des logements, environ 10 % des pertes de chaleur se font par le sol. Froids, humides et souvent en contact direct avec l’extérieur, les sous-sols mal isolés risquent parfois d’endommager le reste de la maison. Et pourtant leur isolation est trop souvent négligée au moment de la construction.

Isolation de sous-sols et planchers bas